Randonnées pédestres, velo, vtt, balades en Alsace
La boutique Nous contacter
Google

Découverte de l'Alsace à vélo

LA FORÊT RHENANE

Départ:Gambsheim, place de la Mairie.
Distance:33 km
Temps estimé:2 h - 5 h avec les arrêts et visites
Dénivelée:5 m
Voici l'Amazonie-sur-Rhin, une région exceptionnelle où par endroits on se croirait dans l'immense forêt tropicale au bord du grand fleuve sud-américain. Pour l'habitué des immenses forêts d'épicéa des Vosges ou des superbes futaies des massifs boisés du Sundgau, ici, c'est Manaus... Il ne manque que les crocos et les hippos, et l'on s'y croirait... Pourtant, on est à quelques kilomètres de Strasbourg...

Voici le royaume de la forêt alluviale rhénane, - une des plus belles forêts de plaine d'Europe -, irriguée par les eaux du Rhin, qui a acquis, au cours des siècles, une étonnante richesse et une forte spécificité. Son exubérance, ses lianes, ses grands arbres à contreforts, la diversité de sa flore et de sa faune rappellent la complexité des jungles tropicales. Boisements luxuriants, bras d'eaux vives ou stagnantes, vasières, marais, prairies sèches et humides s'y mêlent ou s'y côtoient, foisonnent de vie sauvage.

Cette " ripisylve " (c'est le terme scientifique) rhénane est une forêt proche par maints aspects de la forêt tropicale. La richesse exceptionnelle de la flore arborescente, avec plus de soixante espèces ligneuses, est due au microclimat d'abri, qui garantit une température douce et un fort degré hygrométrique toute l'année. Sur les levées s'est établie une chênaie à orme, frêne et érable, alors que les bas-fonds, où l'eau est omniprésente, sont couverts de bois tendres, saules et peupliers. Sa structure en futaie claire laisse filtrer la lumière et favorise ainsi le développement spectaculaire des lianes (clématite, lierre, houblon) et de sous étages forestiers, refuges pour oiseaux, insectes et champignons.

Particulièrement intéressante, située sur un ancien banc de graviers rhénans, la réserve naturelle d'Offendorf protège 60 ha de forêt alluviale. En début d'été, période de hautes eaux du Rhin, les dépressions de la réserve naturelle peuvent être inondées de manière statique, par remontée de la nappe phréatique. La réserve naturelle est entourée par deux diffluences d'un ancien bras du Rhin, le Rossmoerder. On y trouve une végétation véritablement exubérante, caractéristique des forêts humides : Saulaie blanche, saulaie peupleraie, forêt alluviale au stade terminal à chênes pédonculés, grands frênes et ormes, prairies d'origine humaine, cariçaies, roselières, petites mares prairiales ou forestières, portions de bras morts à eau stagnante, cours d'eau vive qui traversent la réserve de part en part, plantations de peupliers hybrides et d'épicéas.

Parcours :

Gambsheim a beaucoup souffert de la guerre de 39 - 45 et fut une des dernières poches de la résistance allemande sur le sol français. Le village possède quelques beaux monuments, comme la chapelle de la Vierge douloureuse du XIIIè (131 route Nationale), l'église moderne Saint Nazaire et quelque belles maisons à colombage (Ancien relais de Poste de 1787 au 131 route Nationale, maisons au 22 rue de l'église et 127 route nationale...)

Gambsheim est surtout célèbre pour sa centrale hydroélectrique : La centrale a été mise en service en 1974. Pour la première fois sur le Rhin, l'écluse, la centrale, la digue de fermeture et le barrage sont construits côte à côte dans le lit du fleuve, d'où le nom d'aménagement en ligne. Les structures des ouvrages servent de pont-route transfrontalier très fréquenté. La centrale est équipée de 4 groupes horizontaux de type " bulbe ". En rive droite, un barrage, composé de 6 passes de 20 m de largeur, régule automatiquement l'eau du Rhin jusqu'à des crues de 6 700 m/s. Le barrage est équipé d'une écluse à poissons et d'un tube à anguilles pour favoriser leur remontée. Les écluses à deux grands sas de Gambsheim sont, avec celles d'Iffezheim, les plus importantes d'Europe. Le trafic journalier est d'environ 100 bateaux avec des convois poussés pouvant atteindre 14 000 tonnes.

Offendorf est célèbre pour avoir été, jusqu'il y a quelques années encore, un village de pêcheur et de bateliers du Rhin, comme l'indique la présence de nombreuses barques à fond plat typiques ou la péniche alsacien arrimée quai des bateliers. Quelques belles maisons ornent le village, notamment une maison Schini, la plus ancienne du village, construite en 1699 par un des membres de cette illustre famille de charpentiers suisses venus en Alsace, particulièrement dans le pays de Hanau (20, rue Principale). Remarquables aussi sont l'ancien châtelet au 39 rue Principale et l'ancien corps de garde de 1788, rue de Gambsheim.

Quant à la réserve naturelle de la forêt d'Offendorf, elle a été évoquée en introduction, mais rappelons qu 'elle est incontournable et une petite marche - découverte à pied d'une heure fera le plus grand bien. On peut d'ailleurs s'arrêter à plusieurs endroits magnifiques tout au long de cette route qui court le long du Rhin jusqu'à Drusenheim.

Les villages de l'autre côté du Rhin ont eux aussi conservé leur caractère propre de villages des bords du Rhin.

Itinéraire :

Gambsheim - Offendorf - Port d'Offendorf - Drusenheim au pont du Rhin - Grauelsbaum - Lichtenau - Helmlingen - Rheinau - Barrage de Gambsheim - Gambsheim.
Carte du circuit à bicyclette "LA FORÊT RHENANE"
Offendorf : roselière.



En savoir plus:

Diffusé par CashTrafic

Balades en Alsace
©2007-2009 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)
Lotree