Randonnées pédestres, velo, vtt, balades en Alsace
La boutique Nous contacter
Google

Découverte de l'Alsace à vélo

LE BALLON D'ALSACE

Départ:Masevaux, place principale.
Distance:58 km
Temps estimé:4 h - 6 h avec les arrêts et visites
Dénivelée:755 m
La discrète vallée de la Doller loge au pied du grand sommet des Vosges du Sud, le Ballon d'Alsace, 1247m, que beaucoup confondent avec le Grand Ballon ou ballon de Guebwiller. Qui plus est, il ne se trouve pas même en Alsace ; ni en Lorraine d'ailleurs. Il " appartient " au Territoire de Belfort... et est un peu le symbole de cette " Ligne bleue " si maculée de rouge... pour laquelle des grandes puissances se sont affrontées en de terribles holocaustes De là haut, on comprend d'un coup d'œil toute l'histoire souvent tragique de ce pays d'Alsace : il suffit de suivre des yeux sur l'horizon cette ligne bleue, puis de regarder cette plaine traversée par une autre ligne, celle du Rhin pour imaginer qu'il n'était pas facile, de part et d'autre, de faire bon ménage lorsque les puissants dictent à l'histoire qu'il faut entre les Hommes des frontières... et naturelles si possible !

Cette balade pacifique invite dont à grimper en haut de ce Ballon par la magnifique vallée de la Doller, les lacs de Sewen et Sundgau, de découvrir de la haut la belle plaine d'Alsace, mais aussi les Vosges de la Haute Saône (le superbe ballon de Servance), les Hautes Vosges, le territoire de Belfort... et de redescendre par la vallée de la Savoureuse et Giromagny.

Parcours :

Masevaux, que l'on joint par le col du Hundsrück, le joli village de Bourbach et le pèlerinage de Houppach possède un riche passé historique dont il ne reste hélas que peu de traces : La cité doit son nom au légendaire prince Mason, descendant de la famille ducale d'Alsace, petit-fils d'Adalric ou Étichon et neveu de sainte Odile. Elevée au rang de ville fortifiée au XIVe siècle, sous la domination des Habsbourg, elle se construit à l'ombre d'une abbaye millénaire, accueillant les jeunes filles de la noblesse. Riche et prospère, cette dernière disparaît avec la Révolution Française. C'est aussi avec celle-ci que prend fin le pouvoir seigneurial. Des corporations de cordonniers, de tanneurs et de tisserands se créent dès le XIVe. Le commerce et l'artisanat, comme l'industrie minière, se développent, ce qui fait qu'au début du XVIe siècle, Masevaux est la ville la plus peuplée du sud de l'Alsace, comptant entre 2000 et 3000 habitants. La ville connaît un essor industriel au XIXe siècle, avec des tanneries déjà prospères, mais aussi par la création d'usines métallurgiques et textiles. Au haut fourneau on fabrique des pièces pour les premières locomotives.

Avec l'annexion de l'Alsace-Lorraine à l'empire allemand en 1871, le canton de Masevaux perd sa partie francophone avec Rougemont-le-Château, Leval, Petitefontaine et Romagny-sous-Rougemont. Le 7 août 1914, Masevaux est la première ville à être reconquise par les troupes françaises et devient le siège de la Mission militaire et administrative de l'Alsace reconquise. Elle accueillera les plus hautes autorités civiles et militaires de France, dont le président de la République, Raymond Poincaré qui vient à six reprises, et le président du Conseil, Georges Clemenceau. Le 25 novembre 1944, une nouvelle page douloureuse est tournée sur quatre années d'occupation allemande. Masevaux est libérée après de violents combats.
Parmi les manifestations phares il y a le festival d'orgue international, le Jeu de la Passion du Christ, le concert de la Libération et le concert prestige de Noël.

La vallée de la Doller compte quelques beaux villages comme Niederbruck et sa fameuse " Vierge d'Alsace " qui du haut du promontoire rocheux de l'Eichstein, veille sur le village et la vallée de la Doller. Ce monument est un ex-voto en reconnaissance de la protection divine sur la vallée : au début de la Première Guerre mondiale, Joseph Vogt, celui qui découvrit la potasse dans le sous-sol de l'Ochsenfeld, alors propriétaire de la cuivrerie de Niederbruck, fait avec son épouse le voeu d'ériger une statue, si son usine et la vallée de la Doller sont épargnées par la guerre. Son voeu est exaucé, mais il meurt en 1921 sans avoir pu tenir sa promesse. C'est donc son fils, Léon, qui commande la statue de la Vierge auprès du célèbre sculpteur Emile-Antoine Bourdelle. Terminée en 1922, l'oeuvre est d'abord exposée au salon d'Automne à Paris. L'année suivante, la statue démontée arrive à Niederbruck pour être installée à son emplacement actuel. Elle est inaugurée le 7 octobre 1923.

Oberbruck, possession de l'abbaye de Masevaux, confond son histoire avec celle de la vallée de la Doller pendant de nombreux siècles. Le village est une dépendance de la paroisse de Sewen. Il est cité pour la première fois de manière indépendante en 1482, sous la dénomination d'Oberbruggen. Sa position de carrefour de la haute vallée de la Doller s'affirme durant le Moyen Age avec le développement des hauts fourneaux destinés à la métallurgie. Oberbruck devient un village de mineurs et d'ouvriers. Cette vocation ouvrière s'intensifie par le développement d'activités qui utilisent la force de l'eau. Le village dispose de réservoirs d'eau important pour réguler le débit de la Doller. Au début du XIXè siècle, la famille Zeller marque la vie industrielle du village par l'installation d'usines de tissages pendant près de 150 ans, à Oberbruck mais également dans le reste de la vallée

Dans le haut de la vallée, Sewen est un ancien pèlerinage marial remontant à 1302. Le village possède sur son ban deux lacs :
De profondeur modeste (environ 12 m) le lac de Sewen occupe une cuvette de surcreusement glacière en partie comblée par des alluvions, et présente en surface une prairie tourbeuse. C'est une des rares tourbières du massif vosgien à montrer l'évolution complète de la végétation après la dernière glaciation. C'est un ancien grand lac postglaciaire d'un 1,5 km de long bloqué par un verrou et une moraine frontale formant barrage à la hauteur des premières maisons. Le lac d'Alfeld, plus haut,
Le lac-réservoir d'Alfeld constitue, avec ses 10 ha de superficie et sa profondeur de 22 m, l'une des plus jolies nappes d'eau des Vosges. Il assure un débit régulier à la Doller, notamment pendant la période de fonte des neiges. Le barrage qui le retient, long de 337m fut construit de 1884 à 1887 en blocs de granit du Ballon d'Alsace et assemblé par un mortier composé de ciment, d'eau de chaux et de sable de la Doller. Trois carrières ont été creusées à même la montagne pour fournir les pierres de granit.

Le Ballon d'Alsace est un sommet situé dans la partie sud de la chaîne des Vosges, au cœur du Parc naturel régional des Ballons des Vosges. Il est classé grand site national. Extrémité sud du massif, il culmine à 1 247 m d'altitude et offre ainsi un panorama grandiose, notamment en direction du Mont-Blanc. Il s'étend en partie sur quatre communes, quatre départements et trois régions : Sewen en Alsace, Saint-Maurice-sur-Moselle en Lorraine, Vosges, Plancher-les-Mines (Haute-Saône) et Lepuix-Gy (Territoire de Belfort) en Franche-Comté).
C'est l'un des endroits les plus arrosés de France, également réputé pour la pureté de l'air. On peut y faire du ski de fond et de descente l'hiver, du VTT et du parapente l'été. La route reliant la vallée de la Moselle au nord aux vallées de la Savoureuse au sud et de la Doller à l'est franchit un col proche du sommet, à l'altitude de 1 171 m. Une vierge en bronze polychrome, ex-voto de 1860, une statue de Jeanne d'Arc symbolisant l'attachement des Français à l'Alsace, inaugurée le 19 septembre 1909, et un monument à la gloire de démineurs morts pour la France datant de 1950 ont été érigés au Ballon d'Alsace. Une borne René Pottier rappelle que ce cycliste passa chaque fois en tête, de 1905 à 1907, au premier col jamais proposé aux coureurs de Tour de France.

Itinéraire :

Masevaux - Wegscheid - Dolleren - Sewen - lac Sundgau - Ballon d'Alsace - Roche du Cerf - Lepuix - Giromagny - Grosmagny - Etueffont - Rougemont le Château - Masevaux.
Carte du circuit à bicyclette "LE BALLON D



En savoir plus:

Diffusé par CashTrafic

Balades en Alsace
©2007-2009 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)
Lotree